Cookies on Plantwise Knowledge Bank

Like most websites we use cookies. This is to ensure that we give you the best experience possible.

 

Continuing to use www.plantwise.org/KnowledgeBank means you agree to our use of cookies. If you would like to, you can learn more about the cookies we use.

Plantwise Knowledge Bank

Your search results

GUIDE DE GESTION DE PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES: LISTE VERTE

Maladie de la mosaïque du manioc

Geminivirus de la mosaïque du manioc (CMGs); tel que le virus de la mosaïque du manioc (ACMV) ou le virus de la mosaïque du manioc de l'Afrique de l'Est (EACMV)
  • Pour la plantation, choisir du matériel sans maladie en provenance de sources sûres
  • Choisir des variétés résistantes si celles-ci sont disponibles:
    • Attention: de nombreux cultivars résistants au virus de la mosaïque sont susceptibles au virus de la striure brune
  • Éviter de planter des hôtes alternatives au virus comme le ricin (Ricinus communis) à côté des cultures de manioc
  • Éviter de planter du manioc si vos voisins ont une culture de manioc infectée par le virus; celui-ci sera transmis par les mouches blanches à votre culture
  • Éviter la présence de plantes qui peuvent héberger le vecteur du virus, les mouches blanches Bemisia tabaci, comme des tomates, dans ou près du champ de manioc
  • Désherber régulièrement, particulièrement en début de culture. Les mauvaises herbes telles que Geratium spp. peuvent héberger des mouches blanches
  • Planter une culture intercalaire de céréales ou de légumineuses, comme le maïs ou les pois-chiches, afin de repousser les mouches blanches
  • Autres plantes pouvant être touchées par la maladie: soja, ricin, Datura spp., Nicotiana spp., Leucaena leucocephala, Jatropha multifida
  • Inspecter la culture une fois par semaine et rechercher les symptômes (note: il peut y avoir des infections sans symptômes). Envisager de prendre de mesures de lutte si 5-10 plantes par acre (0,4 hectare) sont touchées
  • La maladie est propagée par les mouches blanches du genre Bemisia
  • Inspecter le champ à la recherche de mouches blanches tôt le matin ou le soir, deux fois par semaine, sur 20 plantes. Des mouches blanches s'envolant peuvent être observées lorsque les plantes sont secouées
  • Appliquer un insecticide avant que le nombre de mouches blanches n'atteigne plus de deux adultes par feuille sur 50% des plantes
  • Attraper les mouches blanches à l'aide de pièges collants jaunes
  • Symptômes:
    • Feuilles: taches décolorées (chlorose) qui varie du jaune clair au jaune et de taille variable. Déformées (souvent fortement)
    • Pétioles (tiges des feuilles): ont une forme caractéristique en forme de S
  • Il n'y a pas de traitement pour les plantes infectées par les virus
  • Déraciner et enterrer/brûler les plantes malades. Ceci est efficace seulement si l'on agit tôt, avant que de nombreuses plantes soient malades
  • Lors de la culture suivante, effectuer une rotation avec une culture non hôte comme le sorgho ou le niébé afin de réduire la présence du virus dans la zone
  • La lutte contre le vecteur n'est pas avantageuse - elle est difficile et coûteuse en temps et en argent

CRÉÉ/ACTUALISÉ: Octobre 2016
PRODUIT PAR: Plantwise

©CAB International. Published under a CC-BY-SA 4.0 licence.