Cookies on Plantwise Knowledge Bank

Like most websites we use cookies. This is to ensure that we give you the best experience possible.

Continuing to use www.plantwise.org/KnowledgeBank means you agree to our use of cookies. If you would like to, you can learn more about the cookies we use.

Plantwise Knowledge Bank
  • Knowledge Bank home
  • Change location
Plantwise Fiche d’informations pour fermiers
PDF AddAdd to factsheet booklet

Piegeages de charancons du bananier

Reconnaitre le problème

Le bananier est considéré comme la quatrième culture vivrière en RDC. Il faut faire attention aux ravageurs pendant que le bananier pousse.  Le charançon est un petit insecte avec un long nez qui fait la taille de la moitié d’un ongle et ralentit la croissance du bananier. Il pond ses œufs dans le bananier, et ce sont les larves qui causent beaucoup de dégâts. Quand ils attaquent la plante, ils provoquent des petits trous entre le collet et les racines, parfois sous la terre. Ces trous affaiblissent la plante et peuvent faire tomber l’arbre entier quand le vent est fort. Les trous peuvent aussi amener d’autres maladies qui entrent dans l’arbre.

Origines

Les charançons vivent dans la terre et aiment les endroits humides pour y pondre leurs œufs. Ils sont nombreux dans les champs surtout pendant la saison pluvieuse.

Le piégeage des charançons permet de réduire le nombre de charançons dans le champ. Le piège accomplit ceci en coupant le tronc du bananier. Le tronc encore humide et frais du bananier coupé attire les charançons qui aiment cet environnement pour pondre. Donc moins d’œufs de charançons seront pondus dans les arbres du champ car les adultes seront piégés.

Gestion

Faire le tour du champ tous les 2-3 jours au matin très tôt, ou le soir tard, dès la plantation jusqu’à la production.

Si on voit des charançons autour du pied d’un bananier, ou des trous entre son collet et ses racines:
  • Prendre la tige d’un bananier d’une vieille plantation qui a déjà donné son régime
  • Le couper à une longueur de la moitié de votre bras, le fendre en deux moitiés en longueur
  • Les déposer, face blessée au sol, au pied de votre bananier

Déposer 1 piège (deux parties fendues) par bananier infesté, et protégez les autres qui ne sont pas atteints en encerclant la zone affectée.
Passer chaque matin ou chaque soir pour vérifier si les charançons sont dans les pièges. Remplacer les pièges qui ont beaucoup de charancons a l’interieur. Amener les pièges infestés en dehors du champ et les bruler.

Nom(s) scientifique(s) > Cosmopolites sordidus

Ces recommandations sont utiles pour: Congo-Kinshasa

Auteurs: Gauthier Bushabu Bope
Direction pour la Protection et Production de Vegetaux
email: gauthierbush2009@yahoo.fr
Edité par
Plantwise
Créée en Congo-Kinshasa mai 2014